lundi 25 septembre 2017
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Yves Loffredo, le con inconnu

Entretien avec Marc-Édouard Nabe

Le seul individu ayant osé faire un procès à Nabe depuis 32 ans a désormais un nom : Yves Loffredo. Personne ne le connait encore mais il sera célèbre pour cela, comme Erostrate qui avait brûlé le Temple d’Artémis à Ephèse et dont le nom maudit n’a été retenu que pour cette raison. Ce minable Loffredo a intenté pas moins de trois procès à M.-É. Nabe, plus un appel contre Les Porcs parce qu’il y est traité de… « minable » ! Ça mérite explication…

 


Sur Les Porcs : « Fini, Les Porcs ! »

Fini, Les Porcs ! Finis, même… Il était hors de question que je fasse l’ingrat à ne pas te livrer mes pensées à chaud à la sortie de ma lecture (tu l’as dit : rien de mieux que de balancer ses pensées directement). Ce serait trop facile et égoïste ! Tout ce qu’on peut faire ensemble ne fait pas de moi moins un lecteur. Pourtant, te lire, c’est maintenant vraiment différent pour moi que lire n’importe qui d’autre, et même carrément plus difficile, ou en tout cas plus long. Naïvement, on pourrait croire que c’est la connaissance des coulisses, ou des anecdotes, de toi en général, qui modifie la façon dont on reçoit l’écriture, mais ce serait une erreur.

 

 


Trois chapitres des Porcs sur Loffredo :