dimanche 15 décembre 2019
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Couché, Ruquier !

Vous n’en avez pas marre de Ruquier ? Nous, si. Ça fait plus de deux décennies maintenant que ça dure. Et quel mystère ! Comment un benêt du Havre zozotant, mal dans son prépuce d’homo non assumé pendant longtemps, pratiquant un humour de chansonnier années 50 de la rive droite d’un Paris déjà ringard à l’époque, et que cet imbécile fantasmait plouquement lorsqu’il était ado, a pu, en se glissant sous le plaid de Jacques Martin, puis dans le pantalon noir (sans slip) de Thierry Ardisson et enfin entre les cuisses de fer de l’atroce Catherine Barma, réussir à prendre le pouvoir médiatique à ce point ?

 


Deux télés retrouvées :

 



 


Pocket call de Gibault (20 juillet 2018)

Comme il est révélé dans la lettre ouverte de Nabe à François Gibault, celui-ci avait mal raccroché son téléphone et Marc-Édouard a pu entendre la conversation à son sujet qui s’est prolongée en son absence… Où il est question, entre deux sifflets du perroquet Toto, de l’auteur de Lucette considéré comme « complétement fou », « infréquentable », persona non grata à Meudon, beaucoup moins souhaité que les homards en ces lieux !

 


Mémoire (M2) de David Vesper : Le Dépossédé

Dans le cadre d’études par correspondance à la Sorbonne, David Vesper a rendu pour l’obtention d’un « Master 2 en Littérature » un mémoire se focalisant sur un pan du destin de Marc-Édouard Nabe et de sa carrière littéraire : le rapport à la vidéo, en particulier avec la télévision puis Internet, et leurs implications sur l’œuvre littéraire. Nabe’s News a décidé de republier ce travail original et peu académique (par la forme, le sujet, et la proximité de l’auteur avec l’écrivain étudié), en trois parties. Voici la première…

 


Courrier

Frère adorable ! « Patience 4 » est à l’extrèmité métaphysique de l’Art Total où tu es, une fois(foie) de plus, précurseur, de la destruction spectaculaire du « vedettaria » que tu as métamor(met-ta-mort) phosé en mythe : l’Artiste Nu jusqu’à la sexualité hestétique du corps réel spirituellement incarné. Un nouveau magasine : « JUIVERIES » oú tu pourrais penser artistiquement (peintures, textes, photos, détournements) ce qui NOUS tracasse l’anus depuis la Nuit des Temps des Longs Couteaux(Canifs?)