dimanche 25 mars 2018
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Affaire Céline, suite

Dans son numéro du 30 janvier 2018, Nabe’s News publiait une longue interview de Nabe dans laquelle il s’exprimait sur « l’affaire Céline ». On constate que malgré un relatif silence habituel de façade, les coulisses, elles, grondent, et les céliniens de tous bords (souvent ratés) se jettent sur l’avis de celui qu’ils savent bien être le plus pertinent sur le sujet. Après le « scoop Godard » des Éclats, c’est la conclusion autoritaire nabienne sur les pamphlets dans Nabe’s News. L’auteur de Lucette a sifflé la fin de la récré et la plupart se sont mis en rang. C’est bien… Quelques turbulents s’agitent, comme David Alliot qui vient de publier une énième et inutile « bio » de Lucette Destouches, Madame Céline (on croyait que cette appellation déplaisait au plus haut point à la danseuse jusqu’à demander le retrait du bandeau du roman de Nabe en 1995 chez Gallimard…).
     En extorquant une vague confidence, Alliot a réussi son coup, si on peut dire. La presse se jette sur le scoop : Céline impuissant. Ben voyons ! Une manière de plus, après les pamphlets, de salir et réduire le génie de Meudon… La vieille blondasse bobo de Nuit Couchée Aude Lancelin (immortalisée au passage dans L’Eunuque raide) se branle sur la nouvelle et félicite Alliot et son pote Grégoire Leménager, femmelette de ménage des Lettres à L’Obs, qui ose titrer ça : « Céline souffrait d’impuissance sexuelle ».



David Alliot parle de Nabe dans L’Obs

Alliot s’est bien fait baiser, mais il est content parce qu’il pense que ça va faire vendre son livre… Les microbes d’extrême-droite lui donnent la parole dans leurs insipides fanzines, et on s’en entweete d’extase !





Enfin, sur Facebook, un dessin merdouillé à la plume par un manchot copie la photo inédite offerte par Nabe, pour ne pas avoir à la publier, tellement ils sont tous jaloux de ne pas l’avoir trouvée, eux. Ô médiocrité vexée !


Ah, ça y va la mauvaise foi (comment oser comparer Max Brod à Lucette ?) et le serrage de coudes entre céliniens recuits : pas touche à Tettamanzi ! Ce n’est pas que Marc Laudelout ne comprend rien, c’est qu’il ne veut rien comprendre : ce cher Belge vexé sait être fairplay pour lui-même, mais pas pour ses copains et encore moins pour Lucette Destouches… Faut-il être obtus pour croire que Céline ne voulait pas la republication des pamphlets pour des raisons littéraires ou politiques…

Mais la plus remarquable des vagues céliniennes, restera le tout premier passage télévisuel de David Vesper, et face à Alexis Corbière, le 18 janvier. Il s’agissait de la chaîne VL, liée à l’Huffpost. David a bien exposé la question, gênant le porc des Insoumis qui, juste après, va se faire dessus face à un autre intervenant… Évidemment, une fois enregistrée, la séquence avec Vesper a été… censurée ! Céline + Nabe = 0 ( c’est-à-dire l’Infini…).


Pour lire le texte de David Vesper sur son expérience, cliquez ici pour rejoindre le blog de la revue Adieu.