vendredi 7 juillet 2017
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Sur Les Porcs : « Un grand livre de plus »

Cette nuit, j’ai bossé dans le service de géronto-psychiatrie, celui la même où je vais être affecté en juillet-août. À part une mamie qui criait toutes les dix minutes : « S’il vous plaît », il ne s’est rien passé. La pauvre avait mal aux pieds, elle souffrait d’une neuropathie, le genre de douleurs difficiles à traiter. Elle eut droit à deux réserves de morphine et de somnifère. Résultat : elle a dormi deux heures et nous a fait chier les neuf heures restantes. À minuit j’avais déjà envie de l’étrangler. Au lieu de ça, je lui ai massé les pieds, ça a fait effet un quart d’heure avant qu’elle gueule à nouveau : « S’il vous plaît. »

 


Flics, journalistes, spécialistes, connaissez-vous Abou Moussa ?

Pour Julia Pascual et Soren Seelow, dans leur article du Monde, mais aussi pour la police selon leurs dires, ainsi que pour tous leurs suiveurs des autres titres de presse et les fines bouches « spécialistes du djihad », il ne fait aucun doute qu’Adam Djaziri, l’auteur de la tentative d’attentat sur les Champs-Élysées est Abou Mahdi al Roumi, le porte-parole des Soldats de l’État Islamique en France, auteur du PDF de huit pages « envoyé au gouvernement français, à tous les grands médias, groupes et associations » et que seul Marc-Edouard Nabe a fait connaître.

 


Daoud Boughezala montre Les Porcs sur TV Libertés

TV Libertés et une chaîne parodique de mecs de droite stupides et cultivés, pleins de morgue sérieuse sur la politique (on y voit même une nouvelle race se dessiner : les ex-marinistes macronisés parce que Macron veut bien discuter avec Bachar et qu’il reçoit Poutine à Versailles!). C’est dirigé par Martial Bild qui, lui, reçoit le Tartarin des cosaques franchouillards Oliver Maulin, écrivailleux lourdingue et anti-Nabe notoire.

 


Mymainmanbra démasque Bill Robert

« L’univers » de Bill Robert (alias Alerte2000)

« Bill Robert », pseudonyme Facebook, est un ami de Quentin Rouchet ex-nabien supervexé d’avoir été remis en place dans son mauvais goût (admiration pour Costes, amitié pour Izarra, fraternité avec Lucchesi-Ljuvjine). Hystérique et très mal informé, Robert semble avoir fait de l’attaque contre Nabe et ses amis une affaire personnelle. Il lui importe peu de mentir, de juger tout et n’importe quoi tout en admettant ne rien connaître, et il lui semble par contre important de salir, de se répéter comme une femme blessée et de plonger dans la propagande contre-nabienne la plus basse.