mercredi 26 juillet 2017
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Courrier

De : Nicolas Gabet
Date : 9 juillet 2017 à 08:34
Objet : Formulaire de contact : Surprise !
À : contact@marcedouardnabe.com

Bonjour,

J’ai été surpris de me voir publié dans les courriers des Nabe’s News, c’est non seulement un honneur, mais ça m’a permis de me rendre compte d’une grossièreté qu’il serait bon de freiner un poil. Et j’ai lu (je suis un très lent lecteur) votre dénonciation d’Alexis Lucchesi…

Quelle jouissive méchanceté ! Ce pauvre (con) méritait-il vraiment un tel courroux ? Oui, j’imagine. En fait, d’après ce que je lis, oui ! et même bien pire. Finalement je crois que vous avez été gentils.Envoyer sa copine à la galerie pour acheter un slip… La pauvre, pauvre Camille. Bref, nouvelles résolutions. Lire, lire et relire, prendre soin de mes livres et de leur mémoire. Je vous passe les détails (jets involontaires de bière, coups de baguettes de batterie…), mais je serais mort de honte de vous montrer l’état de votre pourtant superbe revue Adieu, que je vais devoir racheter. C’est trop horrible de la voir dans cet état. Mais pour l’instant, j’ai pas une tune. Enfin, je continue de vous lire, ainsi que Les Porcs, que je n’ai toujours pas terminé (un très lent lecteur vous dis-je, et puis il y a aussi et surtout la musique.) Adieu !

De : Nicolas Gabet
Date : 10 juillet 2017 à 23:14
Objet : Formulaire de contact
À : contact@marcedouardnabe.com

Salut !

     Je vous écris notamment parce que Mr G. Basquin s’est permis, sur facebook, de me traiter d’ordure, sans plus. J’arrive pas à lui répondre, tout semble bloqué et je suis trop faible, dans ce domaine, pour accéder à ses pages. En fait, j’avais tenté de relayer votre article sur les plagiats de Lucchesi et cette bande de ploucs sur leur propre compte. Mon pseudo à la con, c’est Jose RRamilla. Je veux ma vengeance ! Je veux la page de Guillaume Basquin. Rien qu’à sa tronche, on devine la débilité. Mais il a tout bloqué. Peut être serez vous plus doués que moi. Et puis on a autre chose à foutre finalement. Mais quand une tête de con me traite d’ordure, j’ai irrésistiblement envie de l’atomiser. La gueguerre internet… Ça parait risible, mais qu’est que c’est divertissant ! Et je sens que d’autres pourront en apprendre quelque chose, comme moi.

De : Nicolas Gabet
Date : 11 juillet 2017
Objet : Formulaire de contact
À : contact@marcedouardnabe.com

Bonjour.

     C’est un aveu de faiblesse : j’ai été trop fainéant. Plus je vous lit, mieux je me rends compte que j’ai tout à faire. Écrire, c’est un travail monumental. Les Porcs, je ne peux pas imaginer les efforts qu’ils vous ont coûté. Alors maintenant finies les conneries, et je vous écris ça parce que c’est en grande partie grâce à vous, je me remets au boulot. Chômeur, des jobs de merde pour subsister, qu’importe. Il est grand temps de reprendre l’art en jouissance quotidienne. En ce qui me concerne, c’est Musique (mon idole principal étant Stravinski). Je voudrais bien venir travailler avec vous. Peut être plus tard. Enfin où voulais-je en venir… C’est peut être encore un remerciement… décidément je dégouline. Je vous dégouline dessus, désolé… Mais vous m’avez bien aidé, sans le vouloir. Alors le moindre de mes remerciements, ce sont ces petits messages, et vos bouquins que ma mère achète. On se verra peut être dans quelques années. Pour moi, au boulot ! Salut