lundi 1 juillet 2019
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Marie Peltier découvre la lune et crache sur le soleil

Qu’est-ce que c’est encore que cette petite universitaire qui fait son beurre avec des décorticages scolaires du complotisme version bien-pensante (appel à la réconciliation des minorités, dénonciation de l’antisémitisme amalgamé au complotisme, etc, etc) et qui ne veut pas entendre parler de Nabe, comme tout le monde ?


     Marie Peltier, directement issue du milieu catho belge (Paxchristi), en est venue à toutes ces questions uniquement par affectivité, en fréquentant le père Paolo Dall’Oglio, l’un des très rares prêtres catholiques à avoir immédiatement compris la révolution syrienne, en 2011, et disparu à Raqqa en juillet 2013 alors qu’il cherchait à entrer en contact avec al-Bahdadi, tout juste trois mois après la création de Daech… Nabe’s News en reparlera car il se trouve que le père Paolo et Nabe avaient un ami commun, mais ça, ça n’intéresse pas Peltier, sans doute…
     Marie Peltier ignore donc, elle qui se dit érudite, le seul « intellectuel » qui a pris à bras-le-corps (mais cela doit être une expression bien trop « sexiste » pour elle !) et bien avant elle, le complotisme dans LE livre écrit sur ce qui la passionne : Les Porcs 1. Comment peut elle être crédible en opposant si bêtement une grimace de dégoût lorsqu’on lui conseille de lire son prédécesseur dans le combat contre le conspirationnisme depuis plus de 10 ans ? A l’heure où Marc-Edouard Nabe est en train de mette la dernière main au tome 2 des Porcs, Peltier reste campée sur ses préjugés. Soit !

     Qu’elle continue à faire semblant de chercher à comprendre et à faire comprendre le phénomène mondial et à imiter, sans se renseigner, ses ennemis idéologiques dans leur fermeture d’esprit. On a tout compris d’elle quand on la voit retweeter le pauvre otage de sa propre jalousie Nicolas Hénin ou bien les propos ineptes du croulant Michel Serres (le temps de corriger ce texte, il est mort !), qui est ­— sans blague ? — pour la paix et contre la haine et le racisme, alors que le boulot de déboulonner en effet les Onfray, Todd, Polony et autres bacharistes médiatisés soi-disant antisystèmes, que ne cesse de dénoncer et attaquer Nabe, est énorme à accomplir.

     Allez ! Que Marie Peltier reste bien sagement assise derrière sa table de conférence avec sa grappe de raisins et sa plante verte, et qu’elle aille sur les petits plateaux télé belges pour essayer de détricoter les nouveaux « narratifs », le « néo-mythe collectif du 11-Septembre », les « chants sémantiques » et autres « fractures mémorielles » dans ses explications jargonneuses et stériles !