dimanche 15 décembre 2019
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

8 novembre = huit portraits

Un peu de numérologie… On aurait dû y penser. La date de la mort de Lucette était déjà gravée dans la pierre de la tombe de Céline au cimetière de Meudon. On croyait tous que c’était une erreur puisqu’elle avait dépassé le millénaire et qu’il allait falloir rectifier la dalle de « 19 » en « 20 »… Sauf que ce « 19 » indiquait bien sûr l’année de sa mort comme prévue par elle et par son Louis depuis plus d’un demi siècle ! C’était écrit.
     Dès l’annonce de sa disparition le 8 novembre, Nabe a repris ses pinceaux et a brossé huit portraits de sainte Lucette en avant-plan avec son martyr derrière, pour une fois. Féérie garantie !

CATALOGUE COMPLET