mardi 15 août 2017
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Les « nabiens », race ignoble :
3) Raphaël Juldé

 

Ah, il n’était pas peu fier, le Juldé d’avoir son nom (enfin son pseudo « Half ») au sommaire de L’Affaire Zannini en 2003, entre Jérôme Garcin et Edmonde Charles-Roux, parmi les critiques d’Alain Zannini !
     En effet, comme tous les ex fans retournés, Raphaël Juldé, « en était » jadis ! Et pas qu’un peu. Dans son fanzine « Bigorno », il avait donné un texte sur le roman de Nabe et se rangeait, avec son gros pote Pierre Cormary, parmi les afficionados sincères. Patatras ! Les vilains arabes qui en veulent à « notre civilisation » sont arrivés et voilà que Juldé, petit fantôme pâlot de Laval, plus naïf que le douanier Rousseau originaire de là-bas aussi, s’est transformé au fil des ans en véritable vermine. Il suit en cela le sillage merdoyant de ce porc en surpoids de culture de Pierre Cormary qui, par droitisme « littéraire », est devenu une vraie crapule de droite premier degré, entre Sarkozy et Fillon, Valeurs actuelles et Le Figaro. C’est fou comment la question moyen-orientale révèle les lettrés bien dégueulasses!
     Juldé n’est même pas rien, il n’est pas. C’est un branleur chanteur de rock amateur, chauve et puceau, qui tient son journal intime en ligne d’une rare platitude… Et c’est ce mec-là qui se permet de se surpasser dans le reniement ! Et allez, les mêmes clichés que les autres sur un Nabe pas généreux, un Nabe moins bien que Houellebecq, que Dantec, que Jésus, que Popeye ! Pour Juldé, Nabe a tout raté ! Il l’a déçu quoi, le pauvre. Pourquoi ? Parce que l’auteur du Régal continue à faire son boulot…
     Et soudain Daech vint ! La compréhension du terrorisme par Nabe est l’aubaine des petits blancs pour exprimer leur connerie. Ne pas oublier que le 7 janvier 2015 même, par « solidarité », Juldé a changé sa photo de profil sur son FB, et mis la couv’ du Charlie Hebdo de 2006 « C’est dur d’être aimé par des cons », ce qui prouvait qu’il n’avait rien compris à rien, pas seulement à Nabe…
     Ça vaut le coup de perdre une seconde dans le temps, de prendre juste une mini-pause avant la Postérité qui se marre déjà : le petit Raphaël Juldé, nul en tout, raciste antiarabe première bourre, minable absolu, microscopique imbécile aigri que même le gardien de musée Cormary doit tempérer dans son reniement, se réjouit en 2017 que Nabe se retrouve SDF avec le monde entier contre lui !… Ça ne suffit pas à Juldé,  il veut en être lui aussi des accableurs de l’artiste ! Juldé, un Romain de plus qui supplie qu’on lui file, vite ! un clou et un marteau et qu’on le laisse crucifier son christ ex-aimé !
     Être accusé après 30 livres par un tel personnage insignifiant de ne pas avoir encore fait ses preuves, d’écrire des livres pas lisibles dans 50 ans (AZ, L’Homme !), d’avoir « raté son échec », de prendre la posture nombriliste de la misère (qui a parlé de misère ?), tout ça sans rien savoir de la vie actuelle de MEN, est du ressort d’un culot dont seul les minus ont le secret.

*

     Quant au « Porcmary » (dont un monteur avait déjà fait il y a dix ans le photo-montage ci-dessous pour le site alainzannini.com), il ne cesse de s’enfoncer dans son erreur… Crispé dans la posture du « J’aimais-Nabe-mais-maintenant-je-le-déteste-parce-qu’il-défend-des-Arabes-qui-menacent-ma-culture-de-Français-lecteur-d’Amélie-Nothomb-Pierre-Michon-et-Richard-Millet, perles de la Connaissance », Cormary a franchi encore une étape….
     Sa nostalgie glauque lui fait nier sa propre identité. « Montalte » est bien le pseudo de Cormary et, gaulé sur Youtube en train de se masturber sur l’image d’une Hélène Nabe dont il ignorerait tout sans Nabe lui-même, il fait de l’auto-négationnisme! À hurler ! On dirait Laïbi niant qu’il est l’auteur des récents « Caca’s de Nabe »… Les mecs sont prêts à tout, même à se vomir, pour cacher leur amour fou !

     Pas n’importe quelle littérature ! Sûrement pas celle des Porcs… Manque de pot, dans ce livre, Cormary apparaît pour la grande joie de ceux qui se foutent déjà de sa gueule !

Photo réalisée sans trucage.

À moins que ce soit le contraire…