dimanche 15 décembre 2019
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Sebastian Dieguez, minable petit délateur du canton de Vaud

Vigousse s’acharne ! En effet, ce minable petit torchon grotesque qui semble amuser encore deux trois Suisses, récidive dans ses attaques de plus en plus basses contre Marc-Édouard Nabe. Dire que certains comparent cette feuille de chou pourri à une sorte de Canard Enchainé helvétique ! Il s’agit d’un pur organe de délation, sans aucune distance, aucun humour, et surtout aucun talent. Le chef, Sebastian Dieguez, à qui la râclée déjà infligée dans un précédent Nabe’s News, n’a pas eu l’air de suffire, en reréclame.
     Motif : dans une petite note pseudo-ironique à l’intention d’Alain Soral et au sujet de son installation à Lausanne, Dieguez, aussi naïf qu’ignoble, croyant sans doute que Soral l’attend pour savoir tout le mal que Nabe a pu dire sur son co-cerveau malade dans Les Porcs, tient à le balancer jusqu’à la librairie où Nabe passe de temps en temps : La Louve… La mauviette suisse Dieguez qui, à force de tripatouiller les neurones dans son métier (neurologue) n’en a pas trois qui tiennent debout dans son crâne, joue les petites donneuses barbues, mouillant son slip à croix rouge à l’idée d’une bagarre improvisée entre les deux monstres de 1958 place de la Louve. C’est plutôt lui, Dieguez, qui devrait trembler de tous ses abattis car si Soral ou Nabe le croise, c’est lui certainement qui aura à s’expliquer sur sa lettre de dénonciation vigoussienne… Double ration de remontages de bretelles !