vendredi 1 mars 2019
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Taddeï, le bon petit soldat d’RT

Frédéric continue de s’enfoncer. Après avoir reçu la « fine crème » (passée) de Ce soir (ou jamais !) : Marcella Iacub, Emmanuel Todd, Mathieu Kassovitz, voici le 17 décembre dernier un duo, trio avec lui-même, édifiant… Daniel Scheidermann, Emmanuel Todd, et Taddeï « discourent », en se tutoyant tous, sur les Gilets Jaunes…

Une des séquences les plus parlantes d’Interdit d’interdire où l’on voit Scheidermann regretter que les gilets n’aient pas constitué un parti politique à l’Assemblée nationale et Emmanuel Todd, qui a voté Mélenchon au premier tour, regretter à son tour, et rejeter toute violence… Avec ces deux ahuris de l’actualité, selon leurs propres aveux, car ils n’ont rien vu venir, la véritable révolution endormie a encore de belles nuits devant elle !
     C’est encore Schneidermann le plus lucide, dont on remarquera la gêne toute crypto-nabienne lorsque Taddeï pose le cheveu du complotisme sur la soupe du « débat Gilet Jaune »… Gros blanc, ou plutôt gros jaune. Ça trotte dans la tête de tous, cette histoire de complot, sans qu’ils n’y comprennent goutte. Schneidermann finit par cracher qu’il aurait préféré venir chez Taddeï ailleurs que sur RT, mais Frédéric continue à nier que c’est une déchéance compromettante pour sa carrière et fait le beau petit soldat, fier d’appartenir à une armée si décriée ! On continue de rêver sur RT…