vendredi 18 décembre 2020
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Youtube censure Ardisson, pas nous !

Thierry Ardisson, vieux capricorne toujours très organisé dans ses légitimes entreprises d’auto-célébration (suivez mon regard), a eu l’excellente idée, avec la complicité de l’INA, de mettre en ligne sur YouTube la plupart de ses émissions des années 90-2000.
     Pour l’instant, Marc-Édouard Nabe est classé parmi « Les Infréquentables », entre Guillaume Dustan (tu vois, Enault ?) et Thierry Meyssan (hérésie !), pour sa prestation au moment d’Une lueur d’espoir en novembre 2001.

     Mais Arditube (c’est le nom de la chaine) reprend aussi certains numéros de Paris Dernière, concept d’Ardisson, que lui-même présentait au début, avant Frédéric Taddeï. Taddeï qui d’ailleurs se trouvait par hasard, ainsi qu’Hector Obalk (la bande de Nabe à l’époque), aux côtés de Marc-Édouard, le jour où Thierry était venu interviewer ce dernier en 1995 dans le huitième arrondissement de Paris… Alors que Nabe et Ardisson évoquaient tous les deux une célèbre contre-allée derrière l’Ambassade de Russie où des exhibitionnistes se retrouvaient, et où Thierry se rendait ensuite, un passage de l’émission montrait une femme se faisant masturber dans une voiture devant un type se masturbant aussi…
     Les images avaient été à l’époque diffusées sans problème sur Paris Première… Les temps ont changé, #metoo est passé par là, et Ardisson, tout Ardisson qu’il est et qu’il ait été, a dû se soumettre à un floutage éhonté de la séquence.
     Nabe’s News passe outre cette censure et fait ce qu’il veut, la preuve : voici, tirée d’une vieille VHS, le passage nabien en intégralité, avec les branleurs non floutés… À vos kleenex, bande de nazes !

La séquence censurée par Youtube

La même séquence non-censurée par Nabe’s News.