jeudi 27 décembre 2018
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Ni Enault ni Nabe n’étaient là

Le 02/10/18, le jeune Enault avait réussi (quelle victoire !) à faire convoquer Marc-Édouard Nabe au TGI.

En référé, et un an avant le date du vrai procès prévu pour laver son « honneur » d’avoir été maltraité dans Nabe’s News suite à son article sur la chanteuse Damia où Enault insultait Nabe et Pierre Louÿs. S’étant dérangé de son exil suisse pour s’expliquer, Nabe a pâti du retard chronique de la SNCF qui ferait bien de se laisser privatiser plutôt que de pousser ses cheminots à s’allonger sur les rails, ce qui l’a fait arriver en retard. La magistrature qui prend ses aises sur plusieurs heures (voir Nabe sur son 41), n’a pas pu attendre cinq minutes que le prévenu arrive, ainsi d’ailleurs que le plaignant, car Raffael, lui aussi était absent… Aucune importance. Dommage seulement pour Marianne RV, l’auteur du fameux « Deux hommes et une fiotte » (censuré par les avocats d’Enault sur Infomaniak) qui avait rédigé un très beau texte de défense que nous publions dans Nabe’s News.

*