vendredi 1 mars 2019
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Wikicensure : on a indentifié ce gros con de TuhQueur. Il s’agit de ce gros con de Jean-Jacques George !

Docteur Marty n’est pas content ou plutôt si ! Car il a enfin identifié la salope délatrice « TuhQueur » ! Dites-vous bien qu’il suffit d’un seul individu insignifiant mais criminel pour dégueulasser le wikipédia d’une personnalité. Nabe dépend de ce que Jean-Jacques Georges, gros vers blanc, décide de faire passer comme infos sur lui… Dans quel immonde vit-on ? Réveillez-vous !

Ah, l’immonde ordure ! Alors comme ça, personne sur Wikicensure n’a cru bon de le mentionner quand je m’en prenais plein la gueule en septembre dernier… Pas un seul ne s’est offusqué de la situation. Mais laquelle ? « TuhQueur », l’affreux, le sale, l’atrabilaire « TuhQueur » n’était autre que « Jean-Jacques Georges » ! Oui, le grassouillet petit fonctionnaire qui demande l’autorisation à sa femme pour corriger des virgules sur l’encyclopédie en ligne quatre heures par jour s’était créé une nouvelle identité, soi-disant pour éviter de perdre du temps dans des polémiques ! Tu parles : ce qu’il appelle des « polémiques » ne sont que des réactions de contributeurs agacés par son attitude pédante et agaçante ! Quand « Jean-Jacques Georges » balance l’article « Wikipédia censure Patience » pour me décrédibiliser (alors que je ne disais que la vérité), c’est « TuhQueur » qui se charge de monter un mur entre Wikipédia et moi, et s’arroger le titre de nettoyeur en chef des articles sur Marc-Édouard Nabe, tout en prenant soin de ne pas se dévoiler. Un type ouvertement anti-Nabe et désinformé parvient à supplanter un pro-Nabe et informé (et surtout rigoureux)…
     « TuhQueur » ne voulait pas que ça se sache… Dès qu’un contributeur l’invitait à déclarer qu’il jouait avec plusieurs comptes, Monsieur se vexait, se fâchait… et supprimait tout simplement la demande. Il est comme ça, en gros con vexé de devoir se soumettre aux règles qu’il oppose à tous ceux qui auraient l’envie de participer. Il est très fort pour dénoncer, pour alerter les administrateurs du site, en trafiquant un paragraphe bourré de mauvaise foi et de contre-vérités, mais pour lui, non. Passer d’une identité à l’autre est explicable, on peut avoir envie de changer de nom pour passer à autre chose… Mais pas lui ! Cet idiot est allé jusqu’à contribuer dans le même après-midi sur la même page avec ses deux comptes ! Et personne ne lui dit rien, parce qu’il a la carte, parce qu’il fait partie de la caste de Wikipedia, de ces contributeurs qui se rencontrent une fois par an à Paris, dans des « WicNic », au jardin tropical ou à La Villette… La nomenklatura de Wikipédia !

Docteur Marty

     Maigre compensation : « TuhQueur » s’est fait virer de Wikipédia jusqu’en avril grâce à une Québécoise du surnom d’« Idéalités » ! C’était d’ailleurs assez ironique de la voir dénoncer « TuhQueur » parce qu’il touchait aux articles sur Marsault (le sous-sous-Gotlib qui répète le même dessin depuis des années), André Bercoff, et… Nabe ! « Idéalités » s’était frittée avec « TuhQueur » sur tout un tas de sujets : Tanxxx (une autre dessinatrice qui ne veut pas qu’on l’appelle Mathilde), Marsault, le « racisme anti-blanc », etc., et avait trouvé sur Twitter que son maltraitement par les Wikipédiens était indigne et dégueulasse. Grossière erreur, Idéal’, il fallait que tout restât sur Wikipédia. Il ne faut pas montrer la mentalité de petits chefs et les caca-nerveux des wiki-divas… En soulignant les incohérences, les mensonges et la malhonnêteté des flics de l’encyclopédie, elle a été prise en grippe par une meute des wiki-junkies, qui n’aiment pas que leurs méfaits soient éventés. La saloperie se fout des frontières et des océans et la pauvre « Idéalités » l’a payé de sa santé mentale. On la comprend : comment rester calme face à ces montagnes d’indifférence, ces torrents de contre-vérité, ces tempêtes de malhonnêteté ? On espère qu’elle a digéré cette mauvaise expérience avec les maudits contributeurs français !
     Certains pourraient se demander pourquoi dépenser de l’énergie à s’attaquer à un pauvre mec comme Marc ? Parce que c’est son orgueil et son ego font des ravages dans les esprits ! Wikipédia blanchit et diffuse les conneries des journalistes, soigneuses sélectionnées et ancrées dans une page Wikipédia, qui deviennent ensuite la référence de tous ceux qui taperont un nom dans un moteur de recherche ! Quand Marc accepte de laisser le chapitre sur l’accusation d’apologie du terrorisme, il ne fait que reproduire ce que les journalistes comprennent du travail de Nabe. Quiconque voudra parler de Nabe ira sur sa page Wikipédia, prendra des éléments biographiques et nuancera par l’apologie… ce qui le détournera de son œuvre ! Il y a une différence entre prendre partie et être à charge, mais c’est une nuance qui échappe au gros Marco… Combien de wikipédiens honnêtes et passionnés ont été dégoûtés par l’accueil de ces wikidivas ? 
     C’est ainsi que l’on crée de la connaissance ! Wikipédia n’est pas l’Antre des passionnés compétents… Non, il y a toujours de la place pour les malins, les habiles, ceux qui savent user de leur petit talent de sape pour s’imposer et se rendre indispensable, ceux qui parviennent à s’entendre, à copiner, à s’allier, ceux qui savent utiliser les rouages subtils d’un énorme système pour écraser, éliminer, triompher… C’est ça Wikipédia, et rien d’autre !

« Jean-Jacques “Tuh-Marc-Queur” Georges », le récidiviste

À voir : le reportage de France 2 sur ce psychopathe.

Mais regardez-moi cette gueule de trou du cul sans couilles !

Dire qu’il suffit d’un seul minable pareil pour foutre en l’air une page wikipedia…