lundi 25 mars 2019
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Laïbi, l’homme qui voit des pédophiles partout sauf là où il y en a !


Salim Laïbi est obsédé, d’une façon pathologique qu’un vrai médecin un prochain jour saura expliquer, par la pédophilie. Pourtant, en 2009, il avait réfuté les accusations portées contre Michaël Jackson, sous prétexte que le chanteur en avait été lavées par la justice… Ah, la croyance en la justice de Laïbi, le condamné pour diffamation par Noémie Montagne, et par Alain Soral, et pour contrefaçon et destruction d’œuvre d’art par Marc-Edouard Nabe !
     Il faut vraiment être un scatophobe chronique pour ne pas s’apercevoir qu’on a de la merde dans les yeux au point de ne pas voir que Jackson était pédo ! N’en déplaise aux fans débiles de Bambi, dont l’aveuglement rappelle celui de ceux qui nient l’antisémitisme de Heidegger pour pouvoir continuer à adorer leur idole sans se dégoûter eux-mêmes (égoïstes !), Michaël en était, et largement plus que Dany Cohn-Bendit, principale bête noire du bête Laïbi sur la question…

     Le récent documentaire Leaving Neverland, avec ses deux témoins directs aujourd’hui quadras, qui, pendant 4 heures, racontent face caméra leur enfance, lève les derniers doutes. Oui ! La sexualité de Michaël Jackson, c’était de lécher des anus de petits garçons tout en se branlant la bite puis de la leur faire sucer comme un doughnut jusqu’à éjaculer sa confiote de sperme de Noir dans leur gosier mignon de Blanc innocent. C’est comme ça. Ça ne l’empêchait pas d’être le Roi de la Pop comme ça n’empêcha pas André Gide, qui enculait des petits Algériens à tire-larigot-bouchon, d’être King de la NRF et prix Nobel de Littérature 1947 !
     Toujours à côté de la plaque dentaire, Laïbi-le-conspi qui croit systématiquement en ce qu’il ne faut pas croire, et inversement, se sera ridiculisé une fois de plus à la mort de Jackson (2009). Nabe le signale d’ailleurs d’une façon hilarante dans un chapitre des Porcs 1 où, une fois encore, l’auteur des Porcs 2 (sortie imminente) dit tout, mieux et avant tout le monde sur la personnalité de Michaël Jackson. À relire…


Dessin de Vuillemin pour La Vérité (2), novembre 2003.