lundi 25 mars 2019
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Nabe régale encore Loffredo (3500€)

Sans surprise, nous avons appris tard, comme maître Brault d’ailleurs, la décision de la « justice » après le fameux dernier procès Loffredo du 13 juillet 2018. Yves a gagné ! Évidemment… On appréciera particulièrement les distinctions entre les différentes injures affichées dans cette ordonnance, et les distinguos peu distingués sur l’action civile…
     Alain Zannini est reconnu coupable d’injures publiques envers un particulier mais pas pour d’autres injures à raison de l’origine… En bref, le « ravioli » coupe à une punition ! Très compliqué à faire en cuisine italienne ! Nabe avait donc le droit d’appeler son ancien DA « rital » mais pas « connard », encore moins « châtré »… Résultat, il est condamné à payer 500€ + 1000€ + 2000€… Ça fait quand même 3500€. Dans quel monde vit-on ? Mais dans celui-ci, madame, voyons !
     Et quand on dit « madame », on s’adresse, avec tout le respect qu’on nous oblige à lui devoir, à la même juge qui a condamné Nabe sur l’affaire Enault (voir ci-contre) et qui a encouragé ce grand petit connard même pas rital d’Enault de procéder à une saisie-attribution de 8685,02€. D’un côté, madame Caroline Kuhnmunch a été sévère pour l’un des procès Nabe, et moins pour l’autre… Sans doute sa discussion intéressante avec l’auteur des Porcs, avant qu’il ne renonce à sa plaidoirie y est-elle pour quelque chose.
     Pas à suivre, fin.