lundi 25 mars 2019
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Omar Djellil assomme Salim Laïbi

Tout Omar Djellil n’est pas notre tasse de thé à la menthe (patriotisme et Cie), mais il faut avouer que lorsqu’il parle de Laïbi, Omar est plus qu’excellent. Il frappe juste et fort, et c’est avec une joie ensoleillée qu’on relaie sa vidéo de soulagement. Enfin quelqu’un (qu’attendent les autres salis par Salim ?) qui parle comme il le mérite à ce chien de bourgeois kabyle vendu au système algérien le pire, ce rejeton de famille infecte, ce lâche et ce fuyard, ce délateur chronique qui donne des leçons à tout le monde depuis quinze ans, cette girouette idéologique qui se positionne selon comment tourne le mistral (perdant), ce porc, enfin, qui doit maintenant cesser ses grouinements atroces et nuisibles ! Bravo, Omar ! Te laisse plus faire !

     Mais regardez-moi cette gueule tous les samedis, derrière sa petite caméra (comme le dit Djellil), en train de filmer ses Gilets Jaunes sur la Cannebière, en chantonnant comme un con : « Emmanuel Macron, oh, tête de con, on va te chercher chez toi ! »