dimanche 31 décembre 2017
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Qui est donc Abderrezak Laïbi ?

Salim Laïbi                                                                  Abderrezak Laïbi.

Qui est donc Abderrezak Laïbi ?
      Eh bien, c’est tout simplement le frère aîné de l’ignoble Salim. Il a une entreprise de camions en Algérie, car lui, au moins, est resté au pays, ne serait-ce que pour défendre la mémoire de son oncle assassiné, Kasdi Merbah, le 21 août 1993. Assassinat trouble en pleine époque noire du FIS et du GIA et des généraux. Contrairement au lâche Salim qui a fui l’Algérie à ce moment-là pour venir en France perpétrer ses forfaits orduriers sur le web, son grand frère passe à la télévision locale pour défendre de vraies idées, pas pour renifler de la truffe tout ce qui pue en France.
     Au fait, Abderrezak est-il au courant de tous les agissements indignes de son frère ? Que pense-t-il de son cadet dégueux lorsqu’il dénonce la femme de Dieudonné qui a un amant ou qu’il donne le métier de la mère du fils de Nabe ?… Pas beaucoup de respect pour les mères, le Libre Penseur ! Que dirait-il si on faisait des révélations sur celle de son fils mort prématurément à l’âge de 3 ans ?… Abdallah Khalef dit « Kasdi Merbah », qui était-il vraiment en tant que chef de la sécurité algérienne ? Abderrezak Laïbi est-il à fond conspi lui aussi ? Autant de questions qui seront largement traitées et résolues dans le deuxième tome des Porcs.

Tonton Kasdi Merbah.

     En tous cas, ce qui est sûr, c’est que le frère Laïbi aboit aussi fort que l’autre, et pas derrière son ordinateur mais en vrai, comme on le constatera sur cette vidéo où il apostrophe Ali Haroun, un autre flicard qu’il juge complice du meurtre de son tonton. Abderrezak Laïbi a donc le sens de la famille, lui, et il a vécu des choses.

     Il n’est pas qu’un planqué venu en France faire semblant d’être dentiste pour mieux passer ses journées et ses nuits à balancer sans talent chez les flics, bien réels de la police ou bien paumés du net, les adresses et les professions, les détails privés, la plupart mensongers, ou démodés, et dans le seul but de leur nuire, de personnes de l’entourage des trois figures auxquelles il s’était soumis avant de les trahir : Nabe, Soral, Dieudonné…
     Espérons que Abderrezak Laïbi soit mieux informé que Salim : quand on veut jouer au nouveau « chef de la sécurité » d’Internet (les chiens ne font pas des chats), il faut savoir de quoi on parle… Aurélie et Coco ne s’occupent plus du Petit Journal, Alexandre ne travaille pas dans la pub, Nabe ne se déplace pas avec un garde du corps de chez Daech, et Nabe n’est plus avec Leila (ils sont séparés depuis un an). Mais ça, comme tout le reste, Salim Laïbi ne le sait pas. Aucun sens du temps qui passe.
     Il n’y a que ce porc mal renseigné pour ignorer que Nabe est avec une nouvelle femme, une Juive supersexy de 35 ans qui s’appelle Alexandra. Comme tous les grands transgresseurs, Marc-Edouard Nabe n’a rien à cacher. C’est juste dur de le suivre, surtout quand on n’est qu’un clébard obèse haletant qui a toujours un train de retard. Fouille maintenant, sale gros chienchien, fouille !

Nabe et Alexandra.


Alexandra photographiée par Nabe.


Prends ton pied, gros !