vendredi 18 décembre 2020
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Raffaël Enault débloque (les 210,83€ piqués à Nabe) !

Tout arrive ! Remords ? Prise de conscience ? Fatigue ? Rédemption ? On en a connu d’autres… Après le châtiment inique de la juge Caroline Kuhnmunch du 13 novembre 2018, condamnant Nabe à payer 7 751,66 € à Raffael Enault, celui-ci avait commencé à opérer sur le compte de l’écrivain une saisie-attribution de 8 684,02 euros réclamés (7 751,66 € + frais d’huissiers). S’apercevant, le 26 février 2019 que seuls 2851, 96 euros étaient disponibles, il les piqua sans vergogne… Il restait donc 6624, 47 euros à prélever. Le 7 novembre 2019, Enault revient à la charge et cette fois prend ce qu’il y a, c’est-à-dire juste 210,83 euros + 146,40 euros de frais d’huissiers.


Nabe’s News du 16 février 2020.

Or, le 9 novembre 2020, Raffaël Enault semble s’asseoir sur la récupération du solde, et renoncer à « ses » 6624,47 euros en « restituant », par un déblocage de la provision sur saisie, les 210,83 euros sur le compte de Nabe. Bravo ! Mais il en manque… Et les 146,40 euros des huissiers ?… SAS Samain-Ricard et associés, remboursez-les !

     Si Enault veut aller au bout de son geste, il doit aussi rendre les 2851,96 euros indûment piqués, sous une forme ou une autre. Nabe en a besoin pour imprimer ! Nous lui proposons donc de s’offrir un tableau correspondant à la somme volée. Par exemple, à 3000 euros ! Et tant pis pour tes frais d’avocats ! Arrondis donc, Raf’ (et pas, seulement les angles) ! Finies, les mesquineries (en plus, ça couvrira aussi le racket de ces salopes d’huissiers).

     Choisis, Enault (CATALOGUE) ! Guillaume Dustan sera fier de toi !
     Et tout bon mouvement devant être encouragé, et même récompensé, voici donc, pour le Noël d’Enault, la fin d’un film rare dont Damia, son icône, était la vedette, Sola (1931)…

     À ce rythme de retournements d’opinions, on attend le même genre de geste de la part de maître Naïma Haoulia, qui est toujours en possession des 8322,39 euros piqués sur le compte de Nabe en octobre 2018, et dont on a pu s’amuser dans le Nabe’s News n°18 du 27 décembre 2018 à imaginer ce qu’elle en avait fait.
     Allez, Naïma ! Si tu fais comme Enault et que tu rends l’argent, « haramement » volé sur les économies d’un pauvre écrivain désargenté, il te sera beaucoup pardonné, et pas seulement par Nabe lui-même… Tu ne vas pas quand même pas rester toute ta vie dans les jupes de ce transraciste de Salim Laïbi !