mercredi 26 juillet 2017
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Salim Laïbi et Paul-Éric Blanrue,
des porcs dans leur merde

     Tout pareil ! Salim Laïbi veut faire tout pareil que son maître Marc-Edouard Nabe. Et immanquablement à chaque fois, il foire, salit, édulcore, se vautre dans la contrefaçon la plus grossière. Il a vu Nabe’s News et en a joui alors il a décidé de lancer lui aussi une gazette en lettres gothiques (en se trompant de police, lui qui aime tant la police), et consacrée entièrement au dernier livre Les Porcs auquel il ne peut pas répondre autrement que par des insultes et de la diffamation en grouinant que c’est un livre bourré d’insultes et de diffamation ! La projection chez ce malade mental va loin. Tout ce qu’il reproche à Nabe c’est ce qu’il est lui-même. C’est d’une banalité psychiatrique à hurler…
     Après ses sinistres « Naboscopies » après sa vidéo où il brûle un tableau de MEN (2013), sans avoir pu imaginer que c’est puni sévèrement par sa sacro-sainte loi française à laquelle il est asservi, « le dentiste obèse » (comme l’appelle Soral) a choisi cette fois l’anonymat car il a peur des procès, plus d’argent pour les payer, il appelle même aux dons, pour tenter de minimiser les frais qui vont lui tomber sur la tête…
     Le titre de sa minable gazette ? cacasdenabe ! Ignorant toute psychanalyse, comme tout le reste, Laïbi n’a pas vu qu’il se définissait lui et son comparse Paul-Éric Blanrue en tant que créatures fécales, directement sorties de l’anus de celui qu’ils veulent dénoncer, comme l’explique si bien Céline à propos de Sartre, le ténia dans L’Agité du Bocal. Car Blanrue, cet autre nul, est dans le coup, il est tellement tombé bas qu’il se laisse désormais publier par Laïbi (quelle chute !) et si les articles sont anonymes, c’est qu’ils ne pouvaient pas dire que cacasdenabe c’était eux car ça aurait prouvé que c’était parce qu’ils sont massacrés (et c’est mérité) dans Les Porcs qu’ils réagissent aussi mal, en vaniteux porcs vexés… C’est tellement humain ! Des « Cacas de Nabe », comment Laibi et Blanrue pouvaient-ils mieux se définir ?
     Ces articles, qu’on a décortiqués ici, ne sont pas signés mais la grasse papatte de Laïbi est visible : le caca obsessionnel, les Gossip Girls à toutes les sauces, la défense de ses « amis » Skandrani, Bricmont, Loffredo, lui-même, les accusations mensongères, les fausses citations, la « critique » littéraire du style, le psychologisme à deux balles, la vulgarité profonde, tout est en parfait accord avec ses attaques répétées depuis des années qui grossissent un dossier qui va aboutir à un gigantesque déculottage judiciaire où il va perdre son dentier ou plutôt ceux de ses derniers clients. Et Blanrue bientôt aussi, lui qui fait un livre contre le complotisme (sic) chez Fiat Lux (sic), la maison d’édition (sic) de Salim Laïbi !
     La mauvaise foi, la facilité du faible qui ne répond jamais à aucune question, la hargne indigne du dénonciateur qui étend sa désinformation, le labeur nocturne du pauvre type esseulé, les attaques basses, l’appel à la punition physique, judiciaire, policière ! tout porte la marque du pseudo Libre Penseur. Un constat d’huissier, avec identification d’adresse IP et comparatifs des autres pièces sur lelibre-penseur.org a suffi à prouver officiellement ce qui semblait évident à la lecture de la première ligne de cacasdenabe et à constituer une assignation imminente sur la base de délit de harcèlement, de diffamation, et bien sûr de contrefaçon.
     Ces deux pauvres imbéciles prétextent que le livre arrive trop tard (sous entendu après leurs « travaux » sur la question conspi-réviso, eux qui s’y sont mouillés jusqu’au cou !)… Non, pas de révélations, disent-ils, à peine ! Juste des dizaines de trucs qu’ils ne savaient pas sur Soral, Dieudo et Cie, et surtout des trucs qu’ils ne voulaient pas qu’on sache sur eux-mêmes. Et ça les rend dingues !… Surtout, dans leur interminable broderie de commentaires de vexés, ils ne répondent à aucune question essentielle et factuelle :
     — Est-ce que c’est vrai que Salim Laïbi a invité Nabe plusieurs fois chez lui et l’a systématiquement reçu avec exaltation, contrairement à ce qu’il prétend désormais ?
     — Est-ce que c’est vrai que Blanrue a vécu une longue histoire d’« amitié » avec Yann Moix et que c’est Nabe qui les a présentés ?
     — Est-ce que c’est vrai que Salim Laïbi a contacté de riches orientaux pour qu’ils aident Nabe ?
     — Est-ce que c’est vrai que Laïbi, avant de virer conspi, a dévoré Contre Croisade — enquête plus que détaillée sur l’organisation réelle des attentats du 11 septembre — et à trouvé que c’était « de la bombe » ?
     — Est-ce que c’est vrai que sans Nabe, Laïbi n’aurait jamais pu rencontrer Dieudonné et Soral, et accéder à la scène de la Main d’Or ?
     — Est-ce que c’est vrai que Blanrue était au courant de la fausse agression d’Alain Soral avant qu’elle ait lieu et a préféré le taire par calcul ?
     — Est-ce que c’est vrai que Laïbi était l’un des financeurs des tracts de Nabe ?
     — Est-ce que c’est vrai que Blanrue draguait des meufs sur Meetic pour leur pisser dessus ou les fouetter au Père Lachaise, et qu’il a gobé, fasciné, la surenchère de Nabe à propos de la douceur de déféquer sur un ventre féminin ?
     — Est-ce que c’est vrai que Salim a perdu contre Nabe son pari que Le Pen serait au second tour en 2007, trop enthousiasmé par son choix de vote, et que ça lui a valu une bouillabaisse ?
     — Est-ce que c’est vrai que Laïbi a fui quand il a eu l’occasion de rencontrer Laurent James, de peur d’être reconnu vocalement comme Le Libre Penseur ?
     — Est-ce que c’est vrai que Salim Laïbi n’a trouvé que le silence à répondre à 11 questions ultra précises de Nabe à propos du soi-disant complot du 11-Septembre ?
     On pourrait continuer la liste sur des pages et des pages.
     Il ne fallait pas s’attendre non plus à de l’honnêteté sur cacasdenabe. Où sont les commentaires sur les pages magistrales des Porcs sur la guerre au Liban, L’arche de Zoé, les émeutes de la gare du nord, la flottille de Gaza, Le Pen au 2e tour, Sarkozy, Madoff, Kerviel et tellement d’autres ? Curieusement, Blanrue et Laïbi n’en parlent pas. Ça veut dire qu’ils en pensent du bien ? Très bonne nouvelle ! S’ils suppriment les 100 pages qui les emmerdent sur les 1000 du livre, ça reste pas mal, 900 pages pour un chef d’oeuvre !
     Comme devant une pyramide qui est là pour toujours, Laïbi et Blanrue tournent autour des Porcs. Alors, ils ne savent pas quoi faire, les pauvres : jeter quelques poignées de sable contre cette Khéops de littérature… C’est comme essayer de déterrer une tête de l’Île de Pâques à la petite cuillère ! C’est enfoncé trop profond dans le sol, c’est trop lourd, énorme, c’est pour l’Eternité que c’est là… Et eux aussi, enfermés dedans en déjà momies putréfiées !

« Olaf »