dimanche 15 décembre 2019
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Un personnage de L’Eunuque raide publie un roman !

Les personnages de L’Eunuque Raide s’émancipent de Nabe (tu parles !)

Sacré Sollers ! Il est trop fort : il s’est arrangé pour publier, autant dire « poubelle-ier » (Thanks Lacan ! ou plutôt « Textes Lacan !»…) , les uns après les autres, tous les personnages du fameux récit de Nabe L’Eunuque raide (Infini numéro 126, printemps 2014).
     Après Thomas Ravier (Toto dans L’Eunuque) qui, après avoir honni Sollers dans les années 1990, est devenu une sorte d’épigone de son éditeur jusqu’à publier dans sa collection plusieurs livres sur mesure pour lui plaire, dont un sur Mc Enroe dédié à Max Roach (sic ), c’est au tour du personnage principal de L’Eunuque Raide, appelé par son vrai prénom Julien, de sortir un roman également chez Sollers, L’Imitation de Bartelby, où l’on constate que monsieur le guitariste raté devenu écrivain à force de fréquenter la fausse valeur Yannick Haenel et le stalagtite du Select François Meyronnis (sans oublier de continuer à vénérer son « ami », le grand spécialiste de Freddie Green, Stéphane Zagdanski), dépose désormais des fleurs fanées au pied de la statue d’Herman Melville ! Il ne manque plus à Julien Battesti, ce Corse ex-nabien, d’aller en Suisse… C’est fait, paraît-il, par l’héroïne de son petit navet… Le ridicule tue encore ! Euthnasie, quand tu nous tiens ! Zurich, me voilà !



*

Thomas Ravier et son grand petit ami Stéphane Zagdanski


Scoop:


Non ! Pochoir exécuté par Thomas ravier sur l’immeuble du 4, rue Girardon (Paris XVIIIème), sous la dictée de Marc-Édouard Nabe (circa 1997)


*

Sans oublier Aude Lancelin

     Il n’y a pas que L’Infini dans la vie, ni Sollers. Il y a également Patrick Besson et le prix Renaudot. Aude Lancelin, devenue l’égérie conspie du mouvement des Soutiens-Gorges Jaunes, fait également partie de la charrette de L’Eunuque Raide, ne l’oublions pas… Décidément quel texte fédérateur !



*

L’Eunuque en personne

     Et bien sûr, le principal intéressé, Zagdanski lui-même, L’Eunuque Raide dans toute son horreur, qui n’a rien trouvé de plus antinabien depuis qu’il arrêta d’écrire (sic) que de devenir un peintre (sic) et de s’installer à Marseille (sic) dans une galerie ouverte sur la rue où désormlais il vit ( sic, sic sic !) … À ne pas voir : sa dernière vidéo « Psychanalyse de la Marseillaise ».

Si vous mettez dans le même mixeur La Marseillaise, Artaud dans Marat, Django Reinhardt, Sacha Guitry, Albert Ayler, un type filmé en train de peindre, les Gilets Jaunes, Marseille… vous pensez aussitôt à quel écrivain d’aujourd’hui ? Marc-Edouard Nabe ? Mais, non, Stéphane Zagdanski bien sûr ! Trève d’ironie…


Pour rappel :

TUMBLR sur L’Eunuque Raide

Lire L’Eunuque Raide