dimanche 26 novembre 2017
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Virginie de Clausade contre les porcs, tout contre

Virginie de Clausade, « romancière » (c’est écrit sous son image quand elle passe à la télé), animatrice de télé (chez Ruquier) et actrice (chez Les Inconnus) est devenue récemment, et en quelques jours, l’égérie des femmes harcelées suite à l’affaire Weinstein. Après un brillant passage à C à vous et un pamphlet dans Paris Match, Virginie, désormais bientôt quadra, a rejoint la meute des outragées qui balancent leurs porcs sans les nommer. On s’aperçoit à cette occasion qu’elle n’a pas sa langue dans sa poche et n’aime pas que n’importe quel homme vienne mettre la sienne dans sa bouche !
     Quand Nabe l’a connue en 1997, elle n’était pas majeure et leur tendre amitié est relatée dans son roman Alain Zannini (2002). L’écrivain est sans doute l’un des premiers à avoir remarqué la maturité de cette jeune fille ambitieuse de 16 ans à l’époque, et qui entrait dans le monde des médias, avec en plus des velléités d’écriture.
     Pour les fans anti-porcs de Virginie-la-pure, Nabe’s News publie une photo inédite d’elle en 1999 (elle avait dix-huit ans), lors d’un dîner chez Castel organisé par Frédéric Beigbeder pour faire plaisir à son patron de l’époque Gabriel Gauthier (aujourd’hui directeur de l’agence Jésus : http://www.jesusetgabriel.com/), employeur d’un certain Yves Loffredo, présent également à cette soirée avec sa concubine (une autre Virginie, mais y a pas photo)…

     Ce dîner « mondain » chez Castel est racontée dans Les Porcs à la page 241. Sur le document révélé ici, on voit Nabe entre sa copine du moment, Delphine Dauphin, et donc Virginie de Clausade, rayonnante de beauté, et qui ne fut harcelée ce soir-là que de bonne humeur, de douceur et de rire !