samedi 11 septembre 2021
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Moix (suite sans fin)

Yann Moix est de retour, et il faut le dire vite… Son roman Reims, second tome d’un tétralogie (pour faire « mieux » que la trilogie des Porcs ?) fait un four complet… Les libraires, qui n’avaient pas particulièrement mis en avant le livre, ont tous rangé leur exemplaire dans les étagères. Moix a complètement raté sa rentrée, son bouquin ne fait pas le scandale qu’il voulait provoquer. Plus personne n’avait envie de l’entendre s’expliquer sur ses productions de jeunesse racistes et révisionnistes…

 


Le mauvais Samaritain par Antoine Rosselet

En avril 2021, c’est sur l’impulsion de Marc-Édouard Nabe qu’Antoine Rosselet, son assistant catholique, a commencé à rédiger un compte-rendu du voyage du pape François en Irak (5-8 mars) et de sa visite au dignitaire chiite al-Sistani. Une rencontre parfaitement dégueulasse dont l’indécence méritait d’être analysée et consignée dans Nabe’s News ! Et c’est en questionnant cet entretien entre les deux vieux chefs religieux anti-daechistes que Rosselet a eu envie de creuser plus profondément les relations entre le Saint-Père et l’islam tout au long de son pontificat (2013- 20??).

 


Interpellations

C’est entendu : les méchants talibans sont vraiment méchants, vilains, beurk ! Vous lisez ça partout, toute la journée, dans tous les journaux, et sur Internet, sans rien comprendre à l’histoire Afghane… Mais passons, ce n’est pas l’heure de remettre les pendules ! On dit que l’Afghanistan est désormais, à cause des talibans, une dictature et que la France, c’est un peu gros de la considérer comme telle alors que c’est une vraie démocratie. Pas sûr…

 


Courrier

De : Xavier Salques <no-reply@marcedouardnabe.com>
Date: jeu. 18 févr. 2021 à 19:58
Subject: Formulaire de contact : Critique des Porcs 2
To: <contact@marcedouardnabe.com>

Je viens de lire le dernier Nabe : un éclat de rire par page, le livre fait plus de 1’000 pages ; au prix du pavé, ça fait moins de 0,06 cents le bon moment. C’est pas cher payé, et ça les vaut vraiment.
Au delà de la suite des aventures des personnages du Tome 1 (Laïbi, Soral, Dieudonné, etc) qu’on voit un peu plus s’enfoncer dans l’entre-soi, le mensonge et l’abjection, on voit Nabe en chier avec sa femme (Audrey Vernon), avec une fan belge aux gros seins, et être à deux doigts de galocher la femme de Dieudonné.